1375067950

La prédiction de mots en classe :
Ce que les enseignants doivent savoir

La prédiction de mots est fondée sur l’orthographe, la syntaxe, le principe de récurrence et la date de la dernière utilisation du mot. Les mots sont prédits à partir d’un certain de nombre de critères. Tout d’abord, le mot doit être dans le dictionnaire du logiciel au moment de la rédaction. Si un mot a été utilisé récemment, il apparaitra en haut de la liste. S’il est utilisé fréquemment, il apparaitra dans les tout premiers choix de la liste. Selon le programme utilisé, la prédiction de mots devrait devenir de plus en plus exacte à mesure que l’élève l’utilise.

La prédiction de mots ne corrige pas la grammaire, n’ajuste pas la ponctuation et ne définit pas le contenu. Elle aide l’utilisateur à déterminer et à choisir le mot qu’il a en tête, souvent en s’appuyant sur le dictionnaire intégré et le répertoire des homophones.

Les avantages de cette technologie pour l’apprentissage des élèves

La prédiction de mots peut :

  • améliorer la fluidité de l’écriture, et ainsi permettre à l’élève de générer des textes plus longs;
  • fournir un support audio afin de confirmer la sélection du mot;
  • réduire l’écart entre le potentiel et les réalisations de l’élève en matière d’expression écrite;
  • permettre à l’élève de développer ses habiletés en expression écrite en libérant une partie de l’énergie cognitive qui serait autrement consacrée à l’exactitude orthographique et à la motricité fine;
  • réduire la frustration associée à l’écriture;
  • soutenir l’enrichissement du vocabulaire et augmenter la variété et la complexité des mots utilisés dans les textes;
  • réduire le nombre de frappes au clavier et réduire ainsi la fatigue liée à l’écriture;
  • fournir une aide orthographique;
  • améliorer la lisibilité des produits écrits;
  • améliorer la quantité et la qualité du travail écrit, y compris la structure des phrases et la grammaire;
  • soutenir la lecture audio (des mots à l’écran) en tant que partie intégrante du processus d’écriture et de révision (lorsque la fonction de synthèse vocale est activée);
  • améliorer la capacité de produire des textes écrits de façon autonome;
  • renforcer la confiance du rédacteur et augmenter sa motivation en lui donnant la capacité de produire des textes écrits avec moins d’énergie et de frustration.

Retour en haut de page


Les activités d’apprentissage pouvant être utilisées avec cette technologie

La prédiction de mots peut favoriser n’importe quelle tâche qui exige que l’élève communique sa pensée à l’écrit, notamment :

  • la planification et la préparation du brouillon d’une tâche écrite;
  • les séances de remue-méninge, l’élaboration et la création d’organisateurs graphiques;
  • la révision et la correction;
  • la rédaction collaborative au moyen de Google Docs, du courriel et des médias sociaux.

Retour en haut de page


Les contextes d’apprentissage

La prédiction de mots peut être utilisée :

  • de façon individuelle afin de soutenir la rédaction autonome;
  • avec un partenaire ou en petit groupe, dans le cadre de tâches d’écriture collaboratives;
  • dans les centres d’apprentissage ou aux postes de travail;
  • pour écrire à la maison.

Retour en haut de page


Les élèves qui bénéficieraient le plus de cette technologie

La prédiction de mots peut aider les élèves :

  • qui ont des habiletés limitées en orthographe (les élèves qui écrivent les mots selon leur phonétique ou qui inventent l’orthographe des mots);
  • qui ont de la difficulté à trouver le mot juste;
  • qui utilisent uniquement les mots qu’ils connaissent et qui n’osent pas prendre de risques en utilisant un vocabulaire plus riche ou des mots plus complexes, de peur de mal les écrire;
  • qui ont des troubles de motricité fine qui nuisent à leur utilisation du clavier;
  • qui ont de la difficulté à rendre leurs idées à l’écrit;
  • dont l’écriture est illisible;
  • qui apprennent une deuxième langue.

Retour en haut de page


Les facteurs à prendre en considération

Voici certains facteurs à prendre en considération lorsqu’on utilise la prédiction de mots :

  • Afin d’optimiser la réussite de l’élève, la prédiction de mots doit être adaptée et combinée à un enseignement efficace qui soutient le processus de rédaction.
  • La liste de mots qui apparait à l’écran peut déconcentrer certains élèves au début et interrompre le fil de leurs idées. Avec le temps, par contre, ils s’habitueront à cette nouvelle façon d’écrire.
  • Les élèves qui tapent rapidement pourront trouver que la prédiction de mots interfère avec leur vitesse de frappe. Dans la plupart des logiciels, l’option de prédiction peut être désactivée et les élèves peuvent l’activer uniquement pour certains mots qui leur posent des difficultés.
  • De nombreux élèves auraient également avantage à ce qu’on leur enseigne la façon d’utiliser efficacement le correcteur orthographique de leur logiciel de traitement de texte.
  • Il faut du temps, de la patience et de l’entrainement pour apprendre à utiliser la prédiction de mots de manière efficace.

Retour en haut de page


Les avantages d’offrir cette technologie à tous les élèves

La mise à disposition de la prédiction de mots à tous les élèves :

  • permet à tous les élèves de faire l’essai de la technologie;
  • permet d’offrir un outil aux élèves qui n’ont pas forcément une incapacité reconnue, mais qui pourraient bénéficier d’une aide pédagogique supplémentaire;
  • vient en aide aux élèves qui en ont besoin seulement pour les mots plus difficiles;
  • évite la stigmatisation des élèves qui pourraient autrement refuser d’utiliser de tels outils d’aide, particulièrement au secondaire.

Retour en haut de page


Les options de personnalisation pour répondre aux besoins de chaque élève

Les options de personnalisation varient d’un logiciel à l’autre, mais comprennent généralement les suivantes :

  • ajouter des mots pour répondre aux besoins et aux champs d’intérêt d’un élève en particulier;
  • créer des ensembles lexicaux ou des dictionnaires thématiques;
  • personnaliser la manière dont les élèves intègrent des mots à leur texte (p. ex., cliquer sur le mot, taper un numéro);
  • modifier l’affichage visuel (p. ex., la fenêtre de prédiction suit le curseur ou demeure toujours au même endroit);
  • utiliser la rétroaction vocale;
  • choisir le nombre de mots contenus dans la liste de prédiction;
  • régler les problèmes d’orthographe phonétique ou inventive (p. ex., le logiciel reconnait que « pcq » signifie « parce que »);
  • écrire les abréviations ou les sigles au long (p. ex., ESBCHS peut être automatiquement remplacé par École Secondaire Beaumont Composite High School).

Retour en haut de page


Le choix du bon outil

Pour choisir la technologie appropriée, il faut recueillir des renseignements au sujet de vos élèves, déterminer leurs besoins et les technologies potentielles, et faire des recherches sur l’efficacité des différents outils informatiques auprès de différents élèves.

Très peu de logiciels de prédiction de mots sont offerts gratuitement. La prédiction de mots fonctionne sur le principe de la fréquence et de la plus récente utilisation d’un mot, et devient de plus en plus précise à mesure que l’élève l’utilise. Afin de faire le suivi des mots utilisés, le logiciel doit permettre la création du profil de l’utilisateur. Les versions gratuites n’offrent généralement pas cette fonction.

Si l’on détermine que la prédiction de mots est nécessaire à la réussite d’un élève, il est important que le programme de prédiction de mots sélectionné permette la création et la sauvegarde du profil de cet élève.

La prédiction de mots à partir du nuage ou d’une application pour appareils mobiles ou tablettes pourrait ne pas permettre l’enregistrement des données de l’utilisateur et la personnalisation du vocabulaire. L’avantage de la prédiction de mots, pour certains élèves, réside dans la personnalisation de listes de mots adaptées à leurs besoins et champs d’intérêt. Les profils personnels des élèves peuvent également permettre aux enseignants d’accéder à des renseignements sur la manière dont les élèves utilisent certains mots.

Retour en haut de page


Les conditions nécessaires au succès

Voici certaines des conditions nécessaires au succès :

  • accès facile aux appareils (p. ex., ordinateur portable, tablette, ordinateur de bureau) qui prennent en charge le logiciel;
  • écouteurs pour le soutien audio;
  • connaissance du traitement de texte;
  • habiletés de saisie au clavier;
  • connaissances de base en informatique.

Retour en haut de page


La planification de l’enseignement

Voici quelques conseils relatifs à la planification de l’enseignement :

  • s’assurer que l’élève a accès à un logiciel de prédiction de mots;
  • créer au préalable des dictionnaires thématiques propres à certaines tâches d’écriture;
  • utiliser la prédiction de mots tout au long du processus de rédaction, soit de la planification à la révision en passant par la composition afin d’obtenir des résultats optimaux.

Retour en haut de page


La présentation aux élèves

Afin que les élèves se familiarisent avec le logiciel de prédiction de mots, ciblez les fonctions essentielles et présentez-les de manière systématique :

  • à tout le groupe, en petits groupes ou individuellement à un élève en particulier, en prenant soin d’inclure une démonstration et de la pratique guidée;
  • au moyen de la formation et du soutien par les pairs;
  • à l’aide de tutoriels en ligne.

Si le logiciel que vous utilisez contient plusieurs outils, limitez-vous d’abord à la fonction de prédiction de mots, puis ajoutez les autres outils selon au besoin.

Lorsque vous présentez la prédiction de mots à un groupe, démontrez la construction d’une phrase, en expliquant comment choisir les mots à partir de la fenêtre de prédiction. Expliquez les solutions possibles lorsque le mot recherché n’apparait pas dans la fenêtre de prédiction. Démontrez l’importance de réécouter la phrase complète pour s’assurer qu’elle a du sens.

Si vous présentez la prédiction de mots aux élèves individuellement, demandez à chaque élève de commencer par composer une phrase à l’oral. Puis, à mesure que l’élève tapera sa phrase, signalez-lui les mots à choisir dans la fenêtre de prédiction.

Pratique guidée

Présentez la prédiction de mots à l’aide d’une activité motivante (p. ex., la rédaction d’un texte sur un sujet qui les intéresse) et donnez aux élèves le temps de se familiariser avec l’outil et d’y recourir avec confiance avant de l’utiliser dans des tâches plus exigeantes.

Choisissez une tâche particulière que les élèves devront réaliser en utilisant la prédiction de mots (p. ex., tenir un journal personnel, répondre à des questions courtes), et définissez des indicateurs qui vous permettront de déterminer dans quelle mesure la technologie a aidé les élèves à réaliser la tâche.

Voici quelques exemples d’indicateurs de succès :

  • l’élève utilise un vocabulaire plus riche et des phrases plus complexes;
  • l’élève démontre une meilleure compréhension de ses apprentissages par l’expression écrite;
  • l’élève rédige des textes de meilleure qualité;
  • l’élève fait moins de fautes d’orthographe;
  • l’élève produit plus rapidement des textes plus longs;
  • l’élève réalise plus de tâches écrites;
  • l’élève réalise des tâches écrites de manière autonome;
  • l’élève participe davantage aux activités d’écriture avec plus de motivation;
  • l’élève est plus autonome et a un sentiment d’autoefficacité;
  • l’élève entreprend des activités d’écriture par lui-même et pour ses propres besoins.

Observez l’élève pendant qu’il utilise la prédiction de mots. L’élève sait-il où se trouvent les lettres sur le clavier? L’élève peut-il taper correctement les premières syllabes des mots? Est-ce que les mots souhaités apparaissent dans le menu déroulant? L’élève utilise-t-il le soutien audio au besoin pour sélectionner des mots?

Avant d’assigner une tâche d’écriture, déterminez les directives explicites et les appuis dont les élèves pourraient avoir besoin pour faire des progrès. La prédiction de mots peut être l’un de ces appuis.

Retour en haut de page


Le suivi et l’évaluation de l’efficacité

Recueillez des échantillons d’écriture (rédigés avant l’utilisation de la prédiction de mots) comme référence. Puis, après que les élèves auront appris à utiliser la prédiction de mots et qu’ils s’y seront habitués, comparez les échantillons de référence aux textes produits à l’aide de la prédiction de mots et évaluez s’il y a eu amélioration.

Recueillez et analysez régulièrement les données en compilant des échantillons d’écriture et en les comparant aux indicateurs de succès comme l’exactitude orthographique ou l’utilisation d’un vocabulaire plus soutenu.

Notez la fréquence à laquelle l’élève utilise la prédiction de mots au cours d’une journée scolaire, la durée de chaque période d’utilisation et l’effet sur la qualité de son écriture. Par exemple, est-ce que l’élève a terminé ses tâches d’écriture? Combien de temps lui a-t-il fallu pour les terminer? Est-il capable d’utiliser la prédiction de mots de façon autonome ou est-il encore en train d’apprendre à l’utiliser efficacement?

Si vous n’obtenez pas le succès attendu, cela peut vouloir dire qu’il faut revoir la mise en œuvre de la prédiction de mots (p. ex., on demande peut-être à l’élève d’utiliser la prédiction de mots dans trop de tâches ou dans trop de domaines). Il se peut que l’élève ait besoin de plus de temps pour se familiariser avec le logiciel, ou que l’on doive envisager un autre logiciel ou une autre approche.

Si les résultats montrent que le logiciel de prédiction de mots n’aide pas l’élève aux prises avec des difficultés en expression écrite, faites appel à un consultant en technologies d’aide afin d’étudier d’autres possibilités.

Retour en haut de page


La différenciation pédagogique

L’utilisation stratégique de la technologie peut motiver les apprenants de plusieurs façons, peu importe leur niveau de préparation, favorisant ainsi la différenciation de l’enseignement afin de répondre davantage aux divers besoins d’apprentissage des élèves.

La prédiction de mots peut :

  • fournir un appui et faciliter les productions écrites lorsque les élèves ont accès à un appareil qui offre la prédiction de mots;
  • permettre aux élèves de répondre aux mêmes exigences de programme et aux mêmes critères de réussite, mais de façon différente;
  • offrir des choix et une plus grande variété de possibilités d’expression à l’ensemble des élèves lorsque des appareils qui prennent en charge la prédiction de mots sont accessibles;
  • contribuer à la création d’un environnement d’apprentissage qui s’adapte pour répondre aux préférences, aux champs d’intérêt et au niveau scolaire de chaque apprenant.

Retour en haut de page


La conception universelle de l’apprentissage (CUA)

L’approche de la conception universelle de l’apprentissage (CUA) reconnait les obstacles à l’apprentissage qui peuvent être présents dans l’environnement, et vise à optimiser l’apprentissage de tous les élèves en créant des environnements d’apprentissage flexibles qui réduisent ou éliminent ces obstacles. Pour certains élèves, les textes rédigés à l’aide d’un crayon et de papier représentent un obstacle et nuisent à leur capacité de démontrer leur compréhension.

La CUA souligne également le besoin de définir clairement le but de l’activité d’apprentissage afin d’offrir aux élèves plusieurs façons d’atteindre l’objectif de l’activité.

Par exemple, si les élèves doivent rédiger une histoire, le but de la tâche d’apprentissage déterminera les soutiens appropriés. L’activité vise-t-elle à :

  • élaborer des stratégies d’aide orthographique?
  • apprendre des stratégies de planification et d’organisation des idées?
  • comprendre les notions d’intention et de « voix » de l’auteur?
  • apprendre des stratégies afin d’améliorer la syntaxe et le vocabulaire?
  • apprendre des stratégies de révision et de correction de textes?

Si le but de la tâche d’écriture est de créer un plan de rédaction efficace et de rédiger un texte précis et fluide qui utilise un vocabulaire riche et des structures de phrase variées, la prédiction de mots peut soutenir le processus d’écriture. Par ailleurs, l’élève qui arrive à produire un texte plus aisément avec moins de frustration pourrait se sentir plus motivé.

Si le but de l’activité d’apprentissage est d’améliorer l’orthographe et la calligraphie, ce type de soutien risque de ne pas convenir. Dans ce cas, la prédiction de mots pourrait empêcher l’élève d’améliorer ses connaissances orthographiques et la qualité de ses textes écrits à la main.

Retour en haut de page


La réponse à l’intervention (RAI)

La réponse à l’intervention (RAI) consiste généralement à fournir un enseignement axé sur des données probantes et des interventions conformes aux besoins des élèves. Le modèle RAI permet d’offrir divers niveaux d’intervention aux élèves à qui les stratégies d’enseignement universelles ne profitent pas et qui ont donc besoin d’interventions supplémentaires ou plus intensives.

La prédiction de mots peut être envisagée comme une solution pour les élèves qui ont des difficultés liées à la motricité fine ou à l’orthographe, ou pour les élèves qui apprennent une deuxième langue.

Retour en haut de page